Copacabana

Belle petite ville. Touristique, mais agréable.
TRANSPORT
Depuis La Paz, attention, il n’y a pas énormément de compagnies qui vont jusqu’à Copacabana. Si vous ratez le bus de 9-10h, vous devrez attendre le prochain : 13h30 pour 30 Bs/pers avec certaines compagnies, ou 14h pour 25 Bs/pers avec la compagnie Titicaca.
Passage frontière Bolivie-Pérou :
Depuis Copacabana, vous pouvez très facilement vous rendre à plusieurs destinations au Pérou (Cusco, Arequipa, Puno,…). Nous sommes allés à Puno. Il y a 3 bus par jour : 9h, 13h et 17h (plus ou moins ces heures-là) pour 30 Bs/pers avec Titicaca Bus à nouveau. Ils comptent 3 heures de route, mais nous avons mis 4h30 à cause de gros bouchons sur la route. En montant dans le bus, on vous distribuera 2 documents à remplir pour passer la frontière, remplissez-les immédiatement car le poste se trouve à 6 km, vous y serez donc en 5 minutes. Après avoir obtenu le cachet de sortie de la Bolivie, vous devrez marcher 200 mètres jusqu’au poste d’entrée au Pérou. Lorsque vous passerez sous l’arche en pierre, vous serez au Pérou ! Le bus vous attendra sur un parking juste derrière.
LOGEMENT
Nous sommes restés à la Casa del Sol. C’est une superbe hostel, fort coloré et typique. Les propriétaires sont adorables, tout est très propre et le pain au petit déjeuner est délicieux (style baguette française).
SE RESTAURER
Nous ne pouvons que vous décommander le restaurant « Km 0 ». Alors qu’il n’y avait que 3 tables de remplies, nous avons attendu une éternité entre chaque plat (du menu à 20 Bs). Les serveurs passaient et repassaient à côté de notre table sans voir nos assiettes vides et nos regards insistants. En plus, le dessert, la coupe de fruits, consistait en 5 rondelles de bananes et 3 morceaux de papaye servis dans un gobelet en plastique avec une petite cuillère en plastique. Cela dit, le poulet au citron était délicieux. Peut-être que si vous ne prenez que cela en plat, votre soirée devrait mieux se dérouler que la nôtre.
Le lendemain, nous avons testé le « Ajuya ». On a bien aimé le fait qu’on avait vraiment l’impression d’être dans la salle-à-manger des propriétaire. Cependant, même problème, ils passaient et repassaient, en sortant sans arrêt pour admirer le cortège qui défilait dans la rue en faisant attendre toutes leurs tables pendant une éternité. Nous nous sommes à nouveau laissés tenter par le menu à 20 Bs. La soupe de chairon était délicieuse, mais les portions qui ont suivi n’étaient vraiment pas copieuses. Nous avions encore faim en sortant. Cela dit, très gentilles personnes.
Par conséquent, il serait peut-être plus avisé de faire ce que nous pensions faire à la base, à savoir manger au Comedor ou aux alentours, un plus haut, là où seuls les locaux vont manger. Les portions seront sûrement plus copieuses, pour seulement 10 Bs.
A FAIRE/A VOIR
Nous avons passé une journée sur la Isla del Sol, l’île du soleil. Beaucoup de personnes recommandent d’y passer une nuit. Nous n’avions pas le temps de rester sur l’île mais il est vrai qu’on a bien envie de rester plus longtemps que quelques heures sur ce beau petit bout de terre perdu au milieu du Lac Titicaca. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre le bateau de 8h30 ou celui de 13h30. Etant donné que la traversée dure 1h30, si vous ne comptez pas y passer une nuit, nous vous conseillons vivement de prendre celui du matin. Il fait assez froid si vous êtes assis sur le toit du bateau, pas spécialement à cause d’un vent fort – le bateau va assez lentement à vrai dire – mais on sent qu’on est sur l’eau, à 4 000 mètres d’altitude. Pensez donc à prendre un coupe-vent et des couches. A votre arrivée sur l’île, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée de 10 Bs/pers dont personne ne nous avait parlé, préparez donc votre monnaie. Ensuite, il vous faudra affronter la floppée d’escaliers qui vous attendent pour atteindre la petite ville (ou plutôt le village) de …. Mais le clou du spectacle, c’est évidemment d’atteindre le mirador, d’où vous aurez une magnifique vue sur l’île, le lac, l’Isla de la Luna et les sommets enneigés au loin. Tout le monde semble prendre le même chemin « officiel », mais nous vous conseillons de partir plutôt sur la gauche de l’île, de vous balader entre les maisons et de passer par les champs. Vous verrez plein d’ânes, de lamas, de moutons et de cochons. Et vous serez loin des groupes qui seront descendus du bateau en même temps que vous. Pour le repas, vous pouvez emporter des sandwiches à 7Bs de Copacabana, mais il y a énormément de petits restaurants de l’île qui offrent une belle vue et des repas, évidemment plus chers qu’ailleurs, mais quand même à des prix raisonnables toutes proportions gardées. Pour le retour, le bateau part à 15h de l’île pour rejoindre Copacabana. Nous avons entendu des personnes parler d’un bateau à 16h. Si c’est le cas, cela vous laisse une heure de plus à flâner dans les petites rues en pierre de l’île du soleil. Pour ceux qui souhaitent se rendre sur la Isla de la Luna, nous savons juste que le bateau qui nous a déposés au matin ne faisait qu’une escale de 4 minutes à la Isla del Sol et se rendait ensuite directement à celle de la Luna. Mais nous n’en savons pas plus quant aux heures de retour et aux prix.

Laisser un commentaire

*