Kep

Kep est une toute petite ville cambodgienne en bord de mer, qui, selon nous, n’est pas un must-see. Mais si vous souhaitez y passer quand même, voilà ce que nous avons bien aimé

LOGEMENT

Nous sommes restés au Khmer House Hostel et nous avons vraiment bien aimé ! Le couple de propriétaires est très gentil, attentif et aux petits soins, et leur chien Lucky est adorable. Dès notre arrivée après une journée de transport, nous avons fortement apprécié pouvoir faire quelques parties de billiard sur la terrasse ouverte, tout en goûtant nos premières bières cambodgiennes et dégustant nos premiers plats typiques. Première impression culinaire : les portions sont plus grosses qu’au Vietnam et la viande et le riz sont plus nourrissants, ce qui nous a fait beaucoup de bien !
Notre chambre était vraiment très spacieuse et propre, et les petit-déjeuners (à la carte, non inclus dans le prix) sont copieux, parfait pour bien commencer la journée !
L’hostel est situé un peu en retrait de la ville, mais les propriétaires organisent très souvent des aller-retours en tuk-tuk; la situation géographique ne nous a donc posé aucun problème. De plus, c’était chouette de réutiliser des tuk-tuks après un mois sans en voir au Vietnam.

SE RESTAURER

Les propriétaires du Khmer House Hostel tiennent un restaurant en bord de mer, appelé « Kep sur Mer » – oui, oui, en français. C’est vraiment très bon (particulièrement le hamok de poisson), on peut y admirer le coucher du soleil si on arrive assez tôt afin d’avoir la bonne table, et en plus ils vous offrent le transport en tuk-tuk depuis et vers l’hostel.

A voir/à faire

Rabbit Island

.

Nous n’avions qu’un jour entier à Kep et nous avons décidé de le passer sur l’île située juste en face, Koh Tonsai, aussi appelée Rabbit Island. On peut choisir d’y passer une journée entière ou juste une demi-journée. Vu que le prix nous paraissait un peu élevé comparativement à notre budget (8 USD), nous avons voulu le rentabiliser en y passant la journée, mais en réalité, une demi-journée suffit à apprécier cette tout petite île.
On vous donne un ticket numéroté qui correspond au bateau que vous devez prendre. En une petite demi-heure, vous arriverez sur la Rabbit Island. Pendant la traversée, vous pourrez voir Phu Quoc sur la droite. Les bars/restaurants, les masseuses, les hamacs et les cabanes en bois pour ceux qui souhaitent y passer la nuit sont tous regroupés au débarcadère. Personnellement, nous souhaitions justement fuire la « foule » et sommes donc partis vers la droit dans le but de faire le tour de l’île (elle est vraiment toute petite). Nous sommes parvenus à faire le tour (en +- 2 heures), mais ce n’était pas évident partout. On a vu 2-3 habitants de l’île et une maison… c’est ce qui s’appelle être seul sur Terre ! Après notre marche pas si relax que cela, nous avons simplement tué le temps en flânant dans un hamac et en nous baignant. Et franchement, ça faisait du bien !
Pour le retour vers Kep, retenez bien le numéro de bateau qu’on vous aura donné et commencez à le chercher 5-10 minutes à l’avance car ils n’attendent pas les retardataires !

Le petit marché (au crépuscule)

.

nous avons fait un tour sur le minuscule marché qui se trouve juste à côté de tous les restaurants. Nous y avons goûté des calamars grillés (les premiers d’une longue série, car c’est bon, pas cher, et qu’ils en vendent partout au Cambodge) et avons pu observer un des plus beaux couchers de soleil que nous ayons eus pendant le voyage. Kep nous a agréablement surpris ce soir-là.

 

.

 

Lire la suite

Laisser un commentaire

*