Dalat

Selon nous, Dalat n’est pas un « must see », il n’y a rien de vraiment spécial à y faire… Mais si vous pensez y passer tout de même, voici ce que nous vous recommandons :

LOGEMENT

Nous sommes resté à la Duong Anh Homestay et ça nous a bien plu. Pour les fous de moto, le propriétaire en a plusieurs et organise souvent des traversées du Vietnam de Dalat jusqu’au Nord pendant environ 3 semaines en petits groupes. Chouette concept.

TRANSPORT

Dans Dalat même, à pied ou en taxi.
Pour y arriver depuis Hoi An, nous avons pris un bus qui est passé par Nha Trang. Nous ne nous y sommes pas arrêtés, mais ça semblait être une ville très moderne, un peu fausse, et d’après énormément de voyageurs, ça ne vaut pas vraiment la peine d’y aller.

SE RESTAURER

On a beaucoup aimé le restaurant Truong Dong. Personnel très sympathique et plats délicieux et pas chers

A faire/à voir

La « Crazy House »

.

C’est une sorte d’hôtel au pays des merveilles. Il y a une entrée à payer et, lorsque nous y sommes allés, nous sommes tombés en même temps que des cars entiers de touristes russes, mais c’est quand même chouette à visiter.

Les rues de Dalat

@viewpoint

Elles sont très pentues, mais ça vaut la peine d’en monter quelques unes afin d’avoir une vue panoramique sur la ville et de la voir différemment. En effet, en hauteur, on se rend compte qu’elle est plus colorée qu’on pourrait le croire.

Dantala Waterfall

.

Si vous n’avez jamais vu de cascade, pourquoi ne pas aller voir celles-ci, mais si vous en avez déjà vu des belles ou que vous comptez aller dans un pays réputé pour ça (comme la Thaïlande ou le Laos), alors évitez ces chutes. Elles ne sont pas très exceptionnelles et en plus, voire surtout, tout est absolument payant. Il y a d’abord une entrée globale à payer (ce qu’on n’a jamais eu en Thaïlande par exemple, alors qu’elles étaient incroyables !), puis, après avoir vu la première chute, vous descendrez très bas pour aller voir la deuxième et vous devrez à nouveau payer. Pour remonter jusqu’à la première cascade, vous avez le choix : des escaliers interminables, ou une télécabine…payante bien sûr. Puis, pour retourner au parking (plus haut), vous pourrez continuer sur votre lancée et monter d’avantage d’escaliers, ou utiliser une sorte de montagne russe…payante également (plus chère que l’entrée de base). Cette activité nous a semblé être un vrai attrape-touriste, mais chacun son truc.

Lire la suite 

Laisser un commentaire

*