Dien Bien

Tout comme pour Son La, c’est l’intérêt pour la guerre d’Indochine qui nous a poussés à nous rendre à Dien Bien, et pour cause ! Dien Bien, ou « la cuvette », fut un endroit stratégique de la guerre puisque c’est là que les Viet Minh ont vaincu les Français.

Logement

Nous vous recommandons vivement la Homestay Muong Thanh, où Nga, qui parle un anglais parfait, se fera un plaisir de vous accueillir et de vous donnez des conseils. Si vous recherchez quelque chose de plus luxueux, l’Hotel A1 est vraiment très bien.

Transport

La ville est à taille humaine, il n’y a donc pas besoin d’être motorisés. Pour les trajets extérieurs, il y a une gare d’où partent des bus de jour et de nuit.

Se restaurer

Vous trouvez des tas de petits restaurants, cafés et de la street food. La famille de Nga tient un petit restaurant vegan, appelé « Dam Canh Manh » (ou Hieu sach Garden), qui signifie « Garden Bookstore ». Le concept est très chouette et la nourriture est excellente, même si on n’est pas vegan ou même végétarien. Personnellement, nous ne sommes ni l’un ni l’autre, mais nous y avons mangé les meilleurs rouleux de printemps frais et bu la meilleure soupe de potiron que nous ayons testés au Vietnam. Ils ont une page FB, n’hésitez pas à y jeter un oeil.

A faire/à voir

Le monument de la victoire

.

En journée, il faut s’acquitter de 10 000 VND, mais le soir, le guichet est fermé et tout le monde y accède sans souci. De là-haut (car la statue se trouve en hauteur), on a une belle vue de la cuvette.

Le commando bunker (Colonel Castries)

.

5000VND et est resté intact.

Le Musée de Dien Bien Phu

.

Musée sur les guerres d’Indochine (contre les Français et les Américains). Il est extrêmement bien fait, regroupant des tas de photos et d’objets de l’époque ainsi que des manuscrits originaux. Les explications sont tant en vietnamien qu’en anglais, parfois même en français.

A1 Hill ou colline « Eliane 2 » en français.

.

Notre activité préférée à Dien Bien Phu. Les tranchées et les cratères sont intacts. Certains chars le sont aussi et d’autres ont beaucoup plus vécu. C’est très prenant et très intéressant de se retrouver à la place des soldats et de voir d’où ils se battaient.

Lire la suite

Laisser un commentaire

*